Abonnez-vous à notre newsletter inscrivez

Rester à jour sur les news, les événements et les offres

Valle di Gressoney

Gressoney, la Vallée des Champions

De la naissance des sports d'hiver à aujourd'hui

De: Gressoney Monterosa

De Fabiani, Laurent e Pellegrino

La vallée de Gressoney est considérée par beaucoup comme la vallée des champions. Depuis la naissance des sports d'hiver, de nombreux athlètes de Gressoney ont atteint le sommet du monde dans leurs disciplines respectives. A cela s'ajoute la présence de nombreux techniciens, entraîneurs, skimans et formateurs dans les équipes nationales. Lors des derniers Jeux olympiques de Pyeongchang, en Corée du Sud, 11 Gressonariens étaient présents, un véritable record pour une commune d'un millier d'habitants.

Depuis les jours glorieux de Davide David, double champion italien de descente dans les années 1950, en passant par les athlètes de la Valanga Azzurra et de la Valanga Rosa, Franco et Wanda Bieler, jusqu'aux victoires du jeune Leonardo David en Coupe du monde, et plus récemment le titre mondial d'Arianna Follis en ski de fond et les athlètes actuels de l'équipe nationale, également pour le ski de fond, Greta Laurent, Francesco De Fabiani et Federico Pellegrino, acquis à Gressonaro.

Outre les sports d'hiver, dans le monde de l'ultra trail, gressonaro Franco Collé est le protagoniste incontesté du Tor des Géants, une course de 330 km avec 24 000 mètres de dénivelé positif qui traverse toute la Vallée d'Aoste.

Les nouvelles générations perpétuent cette tradition sportive, Alice Calaba, Tatum Bieler et Nadine Laurent sont les nouvelles promesses de gressoney des sports d'hiver.

Ski Alpin

Davide David  ancien spécialiste italien de la vitesse, champion italien de descente en 1953 et 1957.

Fondateur du club de ski Gressoney Monterosa.

Sergio Filippa élève de Davide David, après quelques victoires dans les compétitions nationales de qualification, crée la surprise en remportant la victoire dans le slalom géant de San Martino di Castrozza le 5 mars 1970, en se classant premier devant Gustav Thoeni et Giuseppe Compagnoni.

Franco Bieler a fait partie, avec Gustav Thoeni, Piero Gros et d'autres athlètes, de l'avalanche italienne qui a dominé le ski alpin dans les années 1970. Première place en 73 à Sankt Anton en descente et en Coupe d'Europe.

En 76, il monte pour la première fois sur le podium de la Coupe du monde en slalom géant et, la même saison, il participe aux XIIe Jeux olympiques d'Innsbruck, terminant huitième du slalom géant. Au cours de la saison 76-77, il obtient deux autres podiums en Coupe du monde, tous deux en slalom spécial. Troisième à Kitzbuhel et deuxième à Are. En 78, il prend la neuvième place en slalom spécial à Wengen.

Wanda Bieler en 76 a obtenu une cinquième place en Coupe du monde à Bad Gastein en descente et une huitième place en slalom spécial. En 77, elle est médaillée d'or aux Championnats d'Europe juniors à Kranjska Gora en slalom spécial. Il participe aux 13e Jeux Olympiques de Lake Placid en 1980. Il obtient une troisième place à Aspen en 81 en slalom géant et une médaille de bronze aux Championnats d'Italie en 83.

Leonardo David a remporté la médaille d'argent du combiné et la médaille de bronze de la descente aux championnats d'Italie de 77, le bronze du slalom géant aux championnats d'Europe juniors de Kranjska Gora la même saison, et la coupe d'Europe de 77-78. En 1978, il est troisième à la Coupe du monde de Schladming et, en 1979, à Oslo, il remporte une fantastique première place devant Stenmark et Mahre.

Fulvia Stevenin en 82 et 84 12ème place en Coupe du Monde, d'abord en slalom spécial puis en slalom géant, médaille d'or aux championnats juniors de Sestriere en 83 en slalom spécial. Elle participe aux Jeux olympiques d'hiver de Sarajevo. Troisième de la Coupe d'Europe lors de la saison 85/86 en slalom géant, médaille d'or aux championnats d'Italie 87 toujours en slalom géant et médaille de bronze en super géant.

Sovrana Welf  spécialiste des épreuves rapides, a fait ses débuts en Coupe du monde à Flachau en 95 en slalom super géant. Elle a participé aux championnats du monde de Sierra Nevada en 1996. En descente, lors de la saison 96-97, il obtient ses meilleurs résultats en Coupe du monde et termine sur le podium de la Coupe d'Europe à Sankt Moritz.

Simon Viquery  slalomeur pur, a fait ses débuts en Coupe d'Europe en 95 à Champoluc et en Coupe du monde en 96 à Madonna di Campiglio. Cinq podiums en Coupe d'Europe, le premier à Donnersbachwald en 97 et le dernier à Bardonecchia en 98. Elle a participé à la Coupe du monde à Ofterschwane.

Annalisa Ceresa a fait ses débuts en Coupe d'Europe en 95 dans la descente d'Altenmarkt, a participé aux Championnats du monde juniors de Schladming en 97 et a fait ses débuts en Coupe du monde dans le slalom spécial de Val d'Isère. En 98, elle est devenue championne italienne de combiné, en 2003 elle a remporté la première place de la Coupe d'Europe à Passo del Tonale et a participé à la Coupe du monde suivante à Sankt Moritz. Elle a obtenu la septième place à la Coupe du monde de slalom spécial de Levi en 2004. Il participe aux Championnats du monde de Bormio en 2005 et aux Jeux olympiques de Turin en 2006. Au cours de cette saison, il obtient également ses meilleurs résultats en Coupe d'Europe, avec une première place en slalom spécial et une deuxième place en super-combiné. Il a participé aux championnats du monde d'Are en 2007 et de Semmering en 2008.

Tomas Busca athlète de coupe du monde de ski cross pour le centre sportif de l'armée de 2006 à 2009.

Cinquième à Zweisimmen en 2007, il obtient ses meilleurs résultats à Sierra Nevada avec une deuxième et une troisième place sur le podium. 

Sa dernière course s'est déroulée à Gopshusbacken en 2009 où il s'est classé 18ème.

Alice Calaba de Gaby née en 2002 a fait ses débuts en Coupe d'Europe en 2020 en descente, suivie d'une médaille de bronze aux championnats du monde juniors à Sankt Anton en super géant en 2023.

Ski Nordique

Agostino Filippa a fait ses débuts en 1997 avec une première place dans une course FIS à Feutersoey et a participé à sa première coupe du monde à Oslo la même année. Après une troisième place en coupe continentale à Primiero, il participe à son premier championnat du monde à Ramsau en 99. Quatrième place à Brunico en 2001 et podium à Vermiglio Passo Tonale en 2002 dans 2 courses FIS. Après d'excellentes places dans les compétitions militaires, elle a participé à sa dernière course, une coupe marathon, à Livigno en 2004.

Arianna Follis a fait ses débuts en Coupe du monde en 95, la première grande course qui lui a rapporté des points en Coupe du monde étant la transjurasienne de Lamoura/Mouthe. Il a participé aux Championnats du monde 2001 à Lathi et a obtenu son premier podium en Coupe du monde à Davos dans le relais 4x5. Septième place aux Championnats du monde 2003 à Val di Fiemme et bronze aux Championnats du monde 2005 à Obertdorf, toujours en relais 4x5. Il a participé aux Jeux olympiques de 2006 à Turin, contribuant à une troisième place dans le relais. Après les Jeux olympiques, elle remporte sa première coupe au sprint à Borlange, une autre victoire au sprint à Ribynsk et le bronze à Sapporo sur 10 km. Elle termine troisième du deuxième Tour de Ski et remporte le sprint à Prague en 2007. Au cours de la saison 2008-2009, elle remporte le sprint par équipe à Whistler et deux étapes du Tour de Ski, terminant deuxième du classement de la coupe du monde en 2009. Il a remporté le titre arc-en-ciel du sprint individuel en technique libre aux Championnats du monde de Liberec. À Oslo en 2011, il a remporté la médaille d'argent en sprint individuel. Elle a terminé sa carrière à la troisième place du classement général et à la deuxième place du sprint.

Greta Laurent a remporté la médaille d'argent aux championnats d'Italie de sprint en 2013, puis a participé aux championnats du monde à Val di Fiemme. En 2014, elle termine 36e au classement de la coupe du monde de sprint et participe aux Jeux olympiques de Soci. En 2015, elle a participé aux championnats du monde de Falun, en Suède, et en 2017, elle s'est qualifiée pour les championnats du monde de Lathi, en Finlande. En 2008, elle a terminé neuvième de la Coupe du monde de Seefeld au Tyrol dans le sprint en technique libre. Elle a participé aux Jeux olympiques de Pyeongchang en 2018, puis aux Jeux olympiques d'hiver de Pékin en 2022, se classant 28e au sprint.

Francesco De Fabiani a fait ses débuts aux championnats du monde juniors à Otepaa en 2011 et a participé à sa première course de coupe du monde en 2013 à Oberhof. Il a participé aux Jeux olympiques de 2014 à Soci, se classant 21e de la poursuite, puis aux championnats du monde de Falun en 2015, terminant 6e du relais. La même année, il monte pour la première fois sur le podium à Lathi dans la technique classique de 15 km. En 2017 à Lathi, il a terminé huitième du relais et en 2018 à Pyeongchang, il a terminé septième. Aux Championnats du monde de Seefeld, il est médaillé de bronze en sprint par équipe, huitième en sprint et dixième en relais. À Oberstdorf en 2021, il termine cinquième de la vitesse par équipe. À Pékin en 2022, il est huitième de la poursuite, sixième du sprint par équipe et huitième du relais. Aux Championnats du monde de Planica, elle prend l'argent en vitesse par équipe et la neuvième place en relais.

Nadine Laurent a grandi dans les rangs du Monte Rosa Ski Club et a participé aux championnats du monde juniors à Vuokatti en 2021 et à Zakopane/Lygnasaeter en 2022, améliorant toujours ses résultats, quatrième place au sprint et huitième place au relais. À Whistler en 2023, elle remporte la médaille de bronze du relais mixte en se classant 22e au 20 km, 12e au 20 km et 4e au sprint. Aux Championnats du monde de Planica 2023, elle se classe 29e au sprint.

Trail Running

Franco Collé athlète d'ultra trail, a participé à son premier Tor des Géants en 2012, terminant à la cinquième place. Depuis lors, il a été protagoniste de courses de plus en plus importantes, également au niveau international, terminant toujours dans les trois premiers. Il a remporté quatre éditions du Tor des Géants en 2014, 2018, 2021 et lors de la dernière édition en 2023, en plus de son titre de vainqueur, il a établi un nouveau record en parcourant les 330 km en 66 heures et 39 minutes.

Giuditta Turini a fait ses débuts en 2017 en se classant deuxième de la première édition de Tot Dret, et en 2020 elle a remporté les championnats italiens de l'ultra Trail circuit Lago d'Orta. De là, une carrière sportive ascendante qui l'a amenée à remporter une médaille d'or et de bronze aux championnats du monde de skyrunning, deux médailles de bronze aux championnats du monde de trail et deux médailles d'or aux championnats italiens de long trail.

 

Du même thème

Freeride Monterosa Experience

Valle di Gressoney

Actif

Monterosa Experience Ski Academy

Vos expériences d'hiver