Valle di Gressoney

Gressoney-Saint-Jean

Château de Savoie

Résidence de la reine Margherita face au Mont Rose

De: Gressoney Monterosa

Gressoney Castello

Construit à la demande de la reine Marguerite de Savoie, qui séjournait à Gressoney en tant qu'invitée des barons Beck Peccoz dès 1889, le château se dresse au pied du Colle della Ranzola, au lieu-dit "Belvédère", en raison de la vue splendide qui, de là, domine toute la vallée jusqu'au glacier du Lyskamm.

La pose de la première pierre de l'édifice eut lieu le 24 août 1899 en présence du roi Umberto Ier qui, assassiné à Monza un an plus tard, ne verra pas l'achèvement des travaux, qui dureront jusqu'en 1904. La résidence accueillit la reine lors de ses séjours d'été jusqu'en 1925, un an avant sa mort, survenue à Bordighera le 4 janvier 1926. Après avoir été acheté en 1936 par l'industriel milanais Moretti, le château est devenu propriété de la Région autonome du Val d'Aoste en 1981.

Constitué d'un noyau central grossièrement rectangulaire flanqué de cinq tourelles cuspidées, toutes différentes les unes des autres, le château a été conçu par l'architecte Emilio Stramucci (auteur des décorations néo-baroques du Palazzo Reale de Turin et du Quirinale de Rome) dans un style médiéval, qualifié de "style lombard du XVe siècle", très utilisé en France et en Savoie, région d'origine des souverains régnants.
L'extérieur est revêtu de pierres de taille grises provenant des carrières de Chiappey à Gressoney, Gaby et Vert (Donnas).

Les peintures ornementales ont été exécutées par le jeune peintre et restaurateur Carlo Cussetti, qui travaillera plus tard dans la nouvelle aile du Palais royal de Turin. Les plafonds à caissons, les boiseries et les meubles d'inspiration médiévale sont quant à eux l'œuvre du sculpteur turinois Michele Dellera, fournisseur de la maison royale.
Le château se compose de trois étages : le rez-de-chaussée avec les pièces de jour, le piano nobile avec les appartements royaux et le deuxième étage (qui ne se visite pas), réservé aux gentilshommes de la cour ; le sous-sol abrite les caves. Les meubles exposés dans le château sont tous authentiques, de même que les tapisseries qui ornent les murs, en tissu de lin et de soie, décorées d'un effet chiné.

 

Interno di Castel Savoia

Interno di Castel Savoia

Visite du château

Au rez-de-chaussée, les hôtes pénètrent dans un vaste atrium à colonnes. Ils visitent ensuite la salle à manger, dont les murs, la cheminée et le plafond sont richement peints et couverts de sculptures néogothiques en parchemin. La visite se poursuit par la véranda semi-circulaire qui domine la vallée, puis par la salle de jeux, avec son billard d'origine et ses salons.

Étage principal : un élégant et majestueux escalier en chêne sculpté de griffons et d'aigles mène aux appartements royaux, précédés d'un atrium au plafond duquel on peut lire l'inscription de bon augure "Hic manebimus optime".La visite atteint plutôt le premier étage par l'escalier en colimaçon creusé dans la tour de garde.Dans la salle réservée au père spirituel qui suivait les royaux lors de leurs vacances à Gressoney, sont exposées plusieurs photographies montrant la reine et son entourage lors de leurs loisirs en montagne. Nous nous rendons ensuite dans les appartements destinés au roi Umberto Ier, où l'on peut admirer d'autres curieuses photographies d'époque. L'appartement de la Reine occupe la position la plus heureuse et est richement meublé avec des meubles dans le style éclectique qui lui est cher, provenant en partie de Villa Margherita, la résidence qui accueillit la souveraine dans le village dans les années précédant la construction du château ; à côté de la chambre se trouve la salle de bain, tandis que du côté opposé, dans la tour nord, se trouve un charmant boudoir, avec des tentures peintes sur les murs qui rappellent la décoration de la salle baronniale du château d'Issogne, et des fenêtres qui permettent de contempler le magnifique panorama du Mont Rose et de toute la vallée. Enfin, la chambre attenante à celle de la reine est dédiée au prince héritier Umberto II.

Faits curieux

Étage principal : un élégant et majestueux escalier en chêne sculpté de griffons et d'aigles mène aux appartements royaux, précédés d'un atrium au plafond duquel on peut lire l'inscription de bon augure "Hic manebimus optime".La visite atteint plutôt le premier étage par l'escalier en colimaçon creusé dans la tour de garde.Dans la salle réservée au père spirituel qui suivait les royaux lors de leurs vacances à Gressoney, sont exposées plusieurs photographies montrant la reine et son entourage lors de leurs loisirs en montagne. Nous nous rendons ensuite dans les appartements destinés au roi Umberto Ier, où l'on peut admirer d'autres curieuses photographies d'époque. L'appartement de la Reine occupe la position la plus heureuse et est richement meublé avec des meubles dans le style éclectique qui lui est cher, provenant en partie de Villa Margherita, la résidence qui accueillit la souveraine dans le village dans les années précédant la construction du château ; à côté de la chambre se trouve la salle de bain, tandis que du côté opposé, dans la tour nord, se trouve un charmant boudoir, avec des tentures peintes sur les murs qui rappellent la décoration de la salle baronniale du château d'Issogne, et des fenêtres qui permettent de contempler le magnifique panorama du Mont Rose et de toute la vallée. Enfin, la chambre attenante à celle de la reine est dédiée au prince héritier Umberto II.

Contacts

Du même thème

centro culturale

Valle di Gressoney

Culture

Centre culturel Walser

La protection de la culture Walser
Gressoney dall'alto

Valle di Gressoney

Dans la vallée

Comment se rendre à Gressoney

Se rendre à Gressoney est très facile
La Reine Marguerite de Savoie

Valle di Gressoney

Culture

La Reine Marguerite de Savoie à Gressoney

La Reine qui aimait Gressoney et le Mont Rose
Lyskamm

Valle di Gressoney

Culture

Les sept hommes à la conquête des glaciers

L'histoire de l'alpinisme moderne est née à Gressoney
Le Fort de Bard

Val d'Ayas

Culture

Le Fort de Bard

De forteresse militaire à pôle culturel
Le costume traditionnel de Gressoney

Valle di Gressoney

Culture

Le costume traditionnel de Gressoney

Une robe Walser précieuse
Robe pour femme Walser de Gressoney

Valle di Gressoney

Culture

Histoire et culture de Gressoney