Valle di Gressoney

Gressoney-Saint-Jean

La Reine Marguerite de Savoie à Gressoney

La Reine qui aimait Gressoney et le Mont Rose

De: Gressoney Monterosa

La Reine Marguerite de Savoie


La reine Marguerite de Savoie, née le 20 novembre 1851 et décédée le 4 janvier 1926, fut la reine consort d'Italie de 1878 à 1900, après avoir épousé le roi Umberto Ier de Savoie.

Elle était connue pour son intérêt pour les montagnes et l'alpinisme, et est célèbre pour avoir été la première femme à escalader le Mont Rose.

Le Mont Rose est le plus haut sommet de la chaîne des Alpes Pennines et le deuxième plus haut sommet des Alpes européennes, situé à la frontière entre l'Italie et la Suisse. L'ascension du Mont Rose par la reine Marguerite de Savoie a eu lieu le 18 août 1889. Elle est partie de Gressoney où elle possédait sa célèbre résidence d'été, le Castel Savoia. 

Le Castel Savoia lui offrait une vue privilégiée sur le Mont Rose. Cette vue panoramique à couper le souffle l'a certainement fascinée et a inspiré ses passions pour l'alpinisme.

L'ascension du Mont Rose par Regina Margherita di Savoia fut un événement important, car elle fut la première femme à atteindre le sommet. Cette ascension a constitué une étape importante pour l'alpinisme féminin et a incité d'autres femmes à se lancer dans l'escalade.

En résumé, la présence de Marguerite de Savoie à Gressoney a apporté des avantages significatifs à l'économie, à l'art, à la culture, au bien-être social et à la préservation de l'environnement. Son amour pour Gressoney a laissé une impression durable sur la communauté locale et a contribué à faire de Gressoney un lieu de grande valeur historique et culturelle.

Château de Savoie

Château de Savoie

La véranda du château de Savoie

La véranda du château de Savoie

La reine Marguerite de Savoie au Mont Rose

La reine Marguerite de Savoie au Mont Rose

La reine Marguerite de Savoie au Mont Rose

La reine Marguerite de Savoie au Mont Rose

La reine Marguerite de Savoie et le costume Walser de Gressoney

Au cours de son règne, la reine Margherita s'est souvent rendue dans le Val d'Aoste, une région montagneuse du nord-ouest de l'Italie.

Elle s'est notamment intéressée aux traditions et à la culture locales, en particulier à la communauté Walser de Gressoney. La reine Marguerite appréciait beaucoup le costume Walser de Gressoney et le considérait comme une forme d'expression de la culture et de l'identité locales. Elle a souvent porté des vêtements traditionnels Walser lors de ses visites dans la région, en signe de respect pour la communauté et pour soutenir la préservation de ses traditions.

La reine a contribué à embellir le costume Walser de Gressoney grâce à son goût raffiné et à son influence sur la mode et les tendances de l'époque.

Le Château, résidence d'été de la Reine

La reine Margaret aimait passer une partie de l'été dans les montagnes et a choisi Gressoney comme lieu de résidence d'été.

Le château est situé dans une position panoramique et jouit d'une vue spectaculaire sur les montagnes environnantes et en particulier sur le massif du Mont Rose. C'est un exemple d'architecture alpine, avec un mélange de styles reflétant l'influence allemande et suisse dans la région.

La reine Margherita était une grande passionnée de botanique et a consacré beaucoup d'attention à l'aménagement du parc entourant le château, où elle a fait planter de nombreuses espèces de fleurs et de plantes du monde entier. Le parc du château de Savoie est encore aujourd'hui un lieu d'une grande beauté et d'un grand intérêt botanique.

Après la mort de la reine Margherita, le château a changé de mains et a subi plusieurs transformations. Aujourd'hui, il appartient à la région autonome du Val d'Aoste et est ouvert au public en tant que musée, permettant aux visiteurs d'admirer les intérieurs ornés de fresques, les meubles d'époque et de se plonger dans l'atmosphère historique de cette résidence royale.

Le château de Savoie représente ainsi un lien tangible entre la reine Marguerite de Savoie et la région du Gressoney, témoignant de son amour de la montagne et de son désir de passer du temps dans la belle vallée d'Aoste.

The Queen's walk

From the Savoy Castle, the Queen used to walk to the centre of the village of Gressoney Saint Jean via a simple level path.

The path, which from the gate of the castle park runs along the mountain on the orographic right of the Gressoney valley, crosses a dense larch forest for about a kilometre, until it gently descends towards the area of today's Lake Gover.

The Queen loved to walk along that path to go to church or to the centre of the village that was so dear to her.

Du même thème

Robe pour femme Walser de Gressoney

Valle di Gressoney

Culture

Histoire et culture de Gressoney

Le costume traditionnel de Gressoney

Valle di Gressoney

Culture

Le costume traditionnel de Gressoney

Une robe Walser précieuse
centro culturale

Valle di Gressoney

Culture

Centre culturel Walser

La protection de la culture Walser
Gressoney dall'alto

Valle di Gressoney

Dans la vallée

Comment se rendre à Gressoney

Se rendre à Gressoney est très facile
Le Fort de Bard

Val d'Ayas

Culture

Le Fort de Bard

De forteresse militaire à pôle culturel
Lyskamm

Valle di Gressoney

Culture

Les sept hommes à la conquête des glaciers

L'histoire de l'alpinisme moderne est née à Gressoney
Gressoney Castello

Valle di Gressoney

Culture

Château de Savoie

Résidence de la reine Margherita face au Mont Rose